Comment sont fabriquées les bougies La Belle Mèche ?

La Belle Mèche

Découvrez comment sont fabriquées les bougies La Belle Mèche :

Étape 1 : Une envie de parfum  

Chacun des parfums La Belle Mèche sont issus d’un souvenir. Ces souvenirs émanent d’une gourmandise, d’un tissu, d’une fleur ou encore d’un lieu qui ont inspirés nos co-fondateurs Laura et Pierre. Leur premier souhait était (et l’est toujours d’ailleurs) de retranscrire ces souvenirs en parfums totalement fidèles aux noms qu’ils leurs donnent.

Nos bougies comportent des noms simples. Prenons l’exemple de « Tomate Basilic », chacun a une idée bien précise de la senteur que ce parfum peut avoir. Leur idée était donc d’avoir une bougie qui sente les feuilles fraîches de basilic mélangées à la tige verte de la tomate. En la sentant, cela évoque à chacun son propre souvenir. Pour Pierre, ce parfum lui rappelle le potager de son enfance.

L’odorat est un sens incroyable, qui (vous n’en saurez pas très étonné), nous passionne.

Nous avions écrit un article sur le pouvoir de l’odorat sur la mémoire, à retrouver ici.

Étape 2 : Brief de notre parfumeur

La seconde étape consiste à briefer notre parfumeur, qui se trouve à Grasse : capitale mondiale du parfum, dans le sud de la France.

Le brief doit être extrêmement précis. En effet, il faut que notre parfumeur ait toutes les clefs pour créer LE parfum s’approchant le plus possible de l’idée de base.

comment fabriquer une bougieNous attendons (impatiemment) ses soumissions, afin de pouvoir les tester, tester et re-tester. L’idée est de lui faire part de nos impressions et nos besoins de modifications. Le parfumeur ajuste alors ses soumissions selon nos commentaires. Nous répétons l’opération jusqu’à trouver LE parfum parfait.

Petite anecdote :

Notre parfumeur est joueur, il aime nous faire tester des choses. Chez La Belle Mèche, nous n’avions pas du tout envie de produire certains parfums que l’on jugeait comme trop commun et dans lesquels nous ne pensions pas pouvoir apporter notre patte. Il a réussi à nous faire changer d’avis deux fois ! 
En effet, les parfums rose et vanille n’étaient pas prévu à notre famille de bougies parfumées. Mais lorsque Laura et Pierre ont reçu les soumissions de ces deux parfums, ils les ont tellement adorés qu’ils ont décidé de les lancer. C’est comme cela que Rose Patchouli et Vanille Bourbon ont vu le jour…

Revenons à nos moutons !
Une fois le parfum validé c’est au tour de notre artisan cirier de rentrer en action.

Etape 3 : Création de la bougie 

Nous envoyons notre parfum à notre artisan cirier en France, qui conçoit et produit toutes nos bougies.

Pour se faire, il marie nos trois ingrédients :

  • Notre cire 100% végétale
  • Notre parfum
  • Une mèche en coton garantie sans plomb.

Comment fabriquer une bougie

Il nous envoie quelques bougies tests afin que nous soyons sûrs que tout soit conforme avant de lancer la production, notamment sur le brûlage et la diffusion du parfum.

Là encore, nous testons, testons et re-testons… Nous devons vérifier : comment la mèche s’enflamme, la vitesse à laquelle la cire fond et si le verre est bien solide. 

Étape 4 – « Ça part en prod’ ! »

Lorsque nous sommes sûrs à 100% que notre nouvelle bougie est prête à être conçue : nous lançons la production.

1 – Le parfum et la cire sont mélangées dans une grande cuve chauffée à une température bien précise.

Fabrication d'une bougie

2 – Une mèche est déposée au fond de nos verres. Autour de cette mèche, nous coulons le mélange de cire et de parfum de façon à ce que le verre soit rempli à moitié.

3 – On repositionne la mèche pendant que le mélange est encore chaud.

4 – La cire est ensuite figée en versant la deuxième moitié de mélange afin d’obtenir  190g de cire et de parfum.

5 – Notre bougie parfumée est terminée, il ne reste plus que le temps précieux et indispensable du séchage !

Étape 5 : La finition des bougies

On positionne l’étiquette qui présente le parfum sur le verre ainsi que l’étiquette comprenant les mentions légales de sécurité, sous le verre.

fabrication d'une bougie

Il ne reste plus que l’étape du contrôle qualité : pas de bulles, les mèches et étiquettes bien positionnées avant d’être paquetées et expédiées.

Notre processus de fabrication est relativement simple mais il impose minutie et délicatesse. En effet, comme l’explique Pierre : « Réussir à faire une production de 100 bougies est relativement simple. Mais maintenir le même niveau de qualité sur 1000 ou 10 000 bougies est un exercice bien plus complexe. Cela demande un véritable savoir-faire. »

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez de laisser votre nom/pseudo pour affichage sur le site et votre adresse email pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Vous pouvez à tout moment demander l'anonymisation de vos commentaires.