Flora Waycott, l’illustratrice de la bougie Un Noël Russe

Bavardages - La Belle Mèche

Flora Waycott est l’illustratrice d’un Noël Russe, notre nouvelle bougie illustrée. Apprenez en plus sur elle,  son parcours et histoire, en lisant cette  interview !

flora waycott

Coucou Flora Waycott, peux-tu te présenter à notre communauté ?

Flora Waycott : Bonjour ! Je suis une illustratrice du Sud de l’Angleterre, vivant actuellement en Australie. J’ai été élevée au Japon d’où ma passion pour les voyages. Il y a 10 ans, je suis partie en Nouvelle-Zélande et il y a 2 ans, en Australie. Grâce à mon travail qui me permet d’habiter n’importe  où, je vis à côté de la plage avec mon conjoint et mon petit chat gris Shima.

Comment en es-tu arrivée à dessiner et à en faire ton métier ?

Flora Waycott : Après avoir terminé mon école d’art, j’ai travaillé comme designer textile à Londres pendant 2 ans, dans la création d’imprimés et de modèles pour enfants puis en tant que freelance toujours dans ce même domaine.

L’envie de travailler dans le domaine de l’illustration s’est faite plus présente au fur et à mesure des années – déjà enfant, je dessinais et peignais beaucoup. J’ai décidé de consacrer du temps à développer mon style, à travailler sur mon portfolio et à l’envoyer à des potentiels clients dans l’espoir de travailler avec eux. Finalement, j’ai pris un formidable agent aux USA qui m’a aidée à me faire connaitre. Maintenant, je travaille à plein temps comme illustratrice pour des clients du monde entier.

Comment travailles-tu ? Et avec quels outils ?

Flora Waycott : D’abord, je fais des recherches : je pars visiter des lieux, des paysages avec mon carnet pour dessiner ; ou bien je regarde des livres à la bibliothèque ou des images d’inspirations en ligne.

Cela dépend du thème bien sûr, mais je dessine beaucoup la nature et j’ai beaucoup de livres sur les fleurs, les arbres, les insectes qui me sont très utiles quand je commence un projet. Souvent, je dessine différentes formes jusqu’à trouver la bonne, puis je les peins ou je les travaille sur Illustrator ou Photoshop. Parce que je fais beaucoup d’essais (et d’erreurs !), cela me permet d’apprendre et d’enrichir mon travail. Il n’y a jamais 2 illustrations qui se ressemblent !

En tant qu’illustratrice, quelles sont tes sources d’inspirations ?

Flora Waycott : Je suis très inspirée par mon entourage et mes expériences : un repas au restaurant, une scène que je vois à travers une fenêtre ou même un rêve. J’aime regarder les petites choses que les autres gens ne voient pas, comme une petite plante qui pousse dans une fente d’un mur ou une petite feuille qui tombe par terre. Il y a beaucoup de choses qui m’inspirent mais j’essaye de les garder pour moi. Cela donne à mon travail plus d’authenticité et de personnalité !

Le lieu qui t’inspire le plus ?

Flora Waycott : Ohlala, question difficile car j’aime beaucoup de lieux. Il y a une petite île au Japon qui s’appelle l’île de Sado que j’ai visité chaque année étant petite. C’est une île très calme avec une population accueillante, elle me rappelle de bons souvenirs. J’ai été chanceuse de la (re)visiter en tant qu’adulte, et c’est un lieu magique pour se ressourcer tant le temps passe lentement. Il y a des sanctuaires cachés, des champs de riz, des montagnes et des maisons en bois. Tout ça m’inspire énormément.

flora waycott, illustratrice

Comment as-tu élaborer notre design ?

Flora Waycott : Ce thème est l’un de mes préférés, le folklore, et je me suis beaucoup amusée avec ! J’ai d’abord travaillé les formes des fleurs et feuilles, leurs mouvements et équilibres avant de dessiner quelques versions. Ensuite, j’ai dessiné le facing principal de l’étui puis décliné les formes sur le reste de l’étui. L’inspiration vient d’elle même quand on aime ce que l’on fait !

bougie thé russe

Parlons parfums et odeurs, lequel t’évoque ton enfance ?

Flora Waycott : lorsque j’étais enfant au Japon, j’avais l’habitude de collectionner des gommes, de formes et couleurs différentes, je les échangeais avec mes copains de classe. J’adorais leur odeur (qui ressemblait aux bonbons !) Quand je les sens aujourd’hui, je retourne en enfance.

Une odeur de cuisine ?

Flora Waycott : j’adore l’odeur de la confiture maison de ma mère qu’elle fait chaque année.

Quelle odeur t’évoque Noël?

Flora Waycott : fêter Noël en hiver me manque et donc j’adore sentir l’odeur des épices comme la cannelle, la noix de muscade et des clous de girofle. Elles me rappellent le vin et le cidre chauds de Noël.

Allumes-tu des bougies parfumées chez toi ? Et si oui, quels parfums aimes-tu ?

Flora Waycott : oui, j’adore les bougies parfumées ! Je préfère les parfums boisés à ceux qui sont trop fleuris. Un de mes parfums préférés est l’hinoki, un cyprès japonais. C’est frais et propre et me rappelle évidemment le Japon.

Ton mantra ?

Flora Waycott : faire en sorte que tout arrive. Si vous le voulez alors vous le pouvez !  Il faut simplement de la volonté.


Vous pouvez jeter un œil sur l’univers de Flora Waycott via son site Internet, sa page Facebook et son compte Instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *