Suite du Grand Prix des Jeunes Créateurs de Commerce

La Belle Mèche

Grand prix des jeunes créateurs du commerce - Unibail | La Belle Mèche

Bonjour à tous,

Nous venons vous donner quelques nouvelles de notre participation au Grand Prix des Jeunes Créateurs de Commerce, organisé par Unibail Rodamco.

Malheureusement, notre aventure s’arrête là. Nous n’avons pas été retenu parmi les 8 finalistes.

Toute l’équipe La Belle Mèche souhaite vous remercier de votre engagement et de votre soutien pour la phase de votes.

Nous remercions également les équipes d’Unibail Rodamco qui nous ont accompagnées et guidées dans leur très beau concours ! Nous les remercions également pour le débrief qui nous a été fait suite à la dernière soutenance réalisée devant un jury de 10 personnes, ce Mardi 13 Juin.

Débrief et analyse

Au sein de ce jury d’Unibail Rodamco, notre « cas » a posé de nombreuses questions notamment sur un point central : la marque La Belle Mèche n’a jamais effectuée de levée de fonds. Pour certains membres du jury, avoir réalisé le parcours actuel sans avoir eu besoin d’argent était une performance. Pour d’autres membres du jury, c’était un manque d’ambition.

Lorsque nous avons lancé la marque, il y a 3 ans et demi, nous l’avons fait, d’abord, pour être LIBRES ! En effet, dès le départ, nous avons fait des choix forts : en décidant de quitter Paris (et une grande ville) pour nous installer pendant 2 ans dans un village de la Drôme afin de développer notre entreprise et la faire grandir en réinvestissant l’ensemble de nos « gains » dans le projet. Être dans un petit village français (et pas à Paris) et ne pas faire de levée de fonds ne nous a pas empêché de commercialiser la marque partout dans le monde. Nous ne croyons pas que le développement d’une entreprise passe nécessairement (et systématiquement) par une levée de fonds. Surtout, le fait de ne pas en faire ne révèle pas, pour nous, d’un manque d’ambition !

L’ambition

L’ambition que nous avons pour la marque est IMMENSE ! et les années qui viennent de s’écouler le prouve :

  • 2 versions d’un site e-commerce performant qui génère un chiffre d’affaires important.
  • 200 boutiques en France et dans le monde qui commercialisent la marque avec talent, envie et passion.
  • de belles opportunités à l’international avec la signature de distributeurs étrangers.
  • une 1ère boutique ouverte en Octobre 2016 à Lyon, au 43 rue Auguste Comte.

Alors, oui, peut-être que si nous avions levée 1M d’€, nous aurions déjà 500 boutiques dans le monde et 3 points de vente en propre. Peut-être que si nous avions levée 1M d’€, nous aurions recruté 3 personnes. Peut-être que si nous avions levée 1M d’€, nous aurions déjà un yacht sur la Côte ! 😉

Supercompressor GIF - Find & Share on GIPHY

Avoir un investisseur qui rentre au capital de l’entreprise permet de donner une certaine liberté de manœuvre par l’argent frais qu’il investit et par les conseils qu’ils apportent. Mais avoir un investisseur au capital de notre entreprise, c’est aussi perdre la liberté que nous nous sommes créés. Car, avoir un investisseur impose de devoir lui rendre des comptes sur toutes les décisions à prendre. Le rythme de croissance actuel de La Belle Mèche nous convient car il nous permet de vivre et d’être ambitieux pour la marque dans le futur.

Nous restons des entrepreneurs pragmatiques. Ainsi, peut-être, qu’un jour nous ferons appel à un investisseur pour nous accompagner dans le développement de La Belle Mèche. Mais le temps n’est pas venu.

Qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez de laisser votre nom/pseudo pour affichage sur le site et votre adresse email pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Vous pouvez à tout moment demander l'anonymisation de vos commentaires.