6 ans d’entrepreneuriat, interview de Pierre et Laura, co-fondateurs de La Belle Mèche

La Belle Mèche

La Belle Mèche a 6 ans cette année !

Retour sur ces six années d’entrepreneuriat de Pierre et Laura, les co-fondateurs de La Belle Mèche :

1 – Qu’est ce qui vous a donné envie de vous lancer en tant qu’entrepreneurs ?

Laura : « Pour moi, c’était presque une évidence. Venant d’une famille d’entrepreneurs depuis plusieurs générations, c’est un monde qui ne me faisait pas peur, bien au contraire. Sans idée précise en tête, après le lycée, j’ai commencé par étudier au sein d’une grande école de commerce.  J’ai complété ma formation par un master en me spécialisant dans l’entrepreneuriat. J’ai ensuite commencé à travailler en entreprise en tant que chef de produit dans le milieu de la cosmétique. Ce qui a été une très bonne expérience, mais j’ai très vite eu envie d’autre chose. J’ai un esprit très créatif, les grands groupes ne m’attirent pas et je cultive le désir de créer ma propre entreprise, depuis toujours. C’est un soir, durant une période de recherche d’emploi, que Pierre est rentré en disant « et si on se lançait ? ». J’ai alors commencé les recherches pour la création de notre business plan. »

Pierre : « C’est premièrement une idée qui m’a donné très envie de créer ma propre marque. Mais aussi une envie, celle de ne plus avoir de patron, d’être maître de mon destin et le fait que je me sentais en capacité d’être propriétaire d’une marque. Cela faisait bien 2 ans que j’avais l’idée en tête avant que l’on se lance. Je sentais que c’était le moment de faire quelque chose qui corresponde à mes valeurs à tout point de vue. »

2 – Quel est votre souvenir le plus marquant sur ces 6 années en tant qu’entrepreneurs?

Laura : « Impossible de n’en citer qu’un seul ! Je commencerai par la signature de notre premier distributeur américain. C’était très excitant de sentir que l’on s’intéressait à nous et même en dehors de la France ! Notre idée plaisait et nous en étions vraiment heureux. Un autre souvenir très marquant est l’ouverture de notre première boutique rue Auguste Comte, voir physiquement notre travail et notre univers c’était génial. La première embauche qui allait avec m’a également beaucoup marqué, c’était le début de la team La Belle Mèche ! »

entrepreneuriat

Pierre : « Il y a eu beaucoup de moments ultra cool. Ceux qui m’ont le plus marqués sont : notre entrée chez Colette, au Bon Marché ou encore chez Merci à Paris. Nos premiers salons de vente aussi m’ont marqué. Nous étions à l’époque une petite marque qui commençait à intéresser et ce sont ces salons qui nous ont permis de faire nos premiers investissements. L’ouverture et l’inauguration de la première boutique est un moment très fort également. Et je finirai par le fait d’être distribué à l’étranger. Tous ces évènements me prouvent que je ne me suis pas trompé et le fait qu’on ai envie de nous commercialiser est un très bon indicateur. Le fait que mon associée soit ma femme fait que tous ces évènements étaient bien sûr des réussites professionnelles mais aussi personnelles. »

3 – Pouvez-vous nous donner 3 mots qui qualifient votre aventure ? 

Laura : « Je parlerais tout d’abord de montagne russes : des hauts et des bas, donc : mouvant. Ensuite c’est le mot liberté qui me vient, car on a la chance d’être libre sur beaucoup de choses quand on est entrepreneurs : nos horaires, notre équipe et nos choix de produits. Et enfin je dirais cohésion, car Pierre et moi pensons notre aventure ensemble, La Belle Mèche c’est le 3ème bébé de notre famille. »

entrepreneuriat

Pierre : « Premièrement je dirais sans prise de tête. Nous avons toujours eu le souhait de rester « à la cool ». Ce n’est pas parce que l’on est vendu chez Colette ou chez Merci que j’ai changé de discours concernant ma marque. Je parlerai également de résilience, qui pour moi est la qualité principale d’un entrepreneur et chef d’entreprise. Et je finirai par l’ambition. C’est ce qui nous porte depuis 6 ans. »

4 – Comment rester motivés au quotidien ?

Laura : Quand on traverse une période difficile je me dis « de toute façon on a pas le choix ». Non, je plaisante, plus sérieusement, je me dit qu’il faut toujours voir plus loin. C’est beaucoup plus « simple » de surmonter les obstacles en ayant une vision à moyen ou à long terme. Se projeter sur les prochains mois et les prochaines années m’aide à toujours rester motivée car nous avons encore de belles choses à vivre. »

Pierre : « Nous avons la chance d’avoir des produits d’une qualité remarquable et même extraordinaire. C’est donc une base très solide, on sait que notre produit plaît et c’est la plus belle des sécurité. Nous continuons à avoir énormément d’idées, nous sommes très ambitieux. Nos équipes nous aident également au quotidien, en apportant de la nouveauté, une certaine fraîcheur, une nouvelle énergie qui nous aide à rester motivés au quotidien. »

5 – Qu’est ce qui vous plaît le plus dans le fait être entrepreneurs ? 

Laura : « Comme je l’évoquais tout à l’heure, je pense que c’est la liberté. Il y a forcément des avantages comme des inconvénients à être entrepreneurs, mais nous avons la chance d’avoir une grande liberté concernant nos décisions ainsi que notre rythme. »

Pierre : « Tout comme Laura, c’est le fait d’être libre qui me plaît le plus. Libre de mon temps, de l’organisation de mes journées mais aussi de mon travail. Nous sommes simplement prisonniers de notre entreprise, dans le sens où c’est difficile de lâcher prise et de décrocher de temps en temps. »

6 – Quels conseils donnerez vous à quelqu’un qui se lance pour monter sa marque aujourd’hui ?

Laura : « Savoir bien s’entourer. On ne peut pas être excellent dans tous les domaines. Nous avons tous nos compétences et il faut trouver les personnes qui sauront très bien faire ce que nous, nous ne pouvons pas faire. »

Pierre : « Je commencerai par dire que devenir entrepreneur n’est pas donné à tout le monde. L’entrepreneuriat à le vent en poupe, ça a l’air cool, facile et sympa mais ce n’est pas le cas. Je pense que, comme je le disais tout à l’heure, il faut faire preuve d’une très grande résilience. C’est la meilleure qualité à avoir. Car effectivement on vit des moments très cools mais pour les vivre il faut être prêt à beaucoup donner de son temps, de son esprit mais aussi de sa patience et de sa force. Il n’y a pas que des bonnes nouvelles tous les jours. Il faut également un projet en béton et faire très attention à la concurrence dans le domaine dans lequel on souhaite se lancer. Aujourd’hui certains domaines ne sont plus aussi accessibles qu’il y a 5 ou 10 ans. »

7 – Où trouvez-vous votre inspiration au quotidien ?

Laura : « Quotidiennement ce sont les réseaux sociaux et surtout Instagram qui m’inspire. Je suis également une grande lectrice depuis toujours. Ce sont parfois certaines thématiques qui m’inspirent, comme la littérature Russe par exemple. Cela m’a beaucoup aidé pour notre création de la bougie illustrée de l’hiver 2018 Noël Russe. Ce sont également les discussions avec notre communauté et notre clientèle. Nous avons la chance d’avoir nos bureaux avec une de nos deux boutiques en nom propres, nous pouvons donc échanger directement avec nos consommateurs ce qui est très intéressant, dans le cadre de développement de nouveaux produits par exemple. »

entrepreneuriat

Pierre : « Au quotidien c’est par les réseaux sociaux et notamment Instagram et Pinterest. Des sites à la pointe également qui sont quelques peu avant-gardiste. Je ne suis jamais intéressé par les innovations ou nouveautés de mes concurrents : ce que j’aime, c’est trouver l’inspiration dans les réalisations de marques très éloignées de notre marché. Je trouve par ailleurs ma plus grande inspiration lorsque je décroche du travail. Quand je suis dans une galerie d’art, à la montagne ou dans un musée. »

8 – Avez-vous de nouveaux projets en vu ?

Laura et Pierre : « Une toute nouvelle gamme de produits La Belle Mèche est sur le point de sortir ainsi que notre nouvelle bougie illustrée pour cet hiver !

Nous dévoilons tout lorsque nous serons rentrés de Maison & Objet. »

 

 

 

 

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez de laisser votre nom/pseudo pour affichage sur le site et votre adresse email pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Vous pouvez à tout moment demander l'anonymisation de vos commentaires.