Pourquoi est-il essentiel de recycler les plastiques ? 1/2

La Belle Mèche

Si elle pouvait parler, La Méditerranée nous DIRAIT sans doute : »AU SECOURS, J’ÉTOUFFE avec tous ces plastiques ! »

La Méditerranée suffoque. Il y a près de 600 000 tonnes de plastique qui lui sont déversées chaque année.
Selon, Le Monde, les 3 principaux responsables sont : L’Égypte, la Turquie et l’Italie qui génèrent les deux tiers des fuites de plastique.
Et la France alors ?
Malheureusement, nous y contribuons aussi ! En 2016, la France a produit à elle seule 4,5 millions de tonnes de déchets plastiques autrement dit, 66kg par Français. Rien que ça !
Alors il faut agir ! D’abord à notre petite échelle puis par la suite sensibiliser les générations à venir et donner dès à présent les bonnes habitudes à notre entourage.

Mais d’ailleurs, pourquoi faut-il recycler le plastique ?

Selon l’ONU, environ 5 000 milliards de sacs plastiques sont consommés chaque année dans le monde, soit presque 10 millions par minute. L’ONU illustre parfaitement ces chiffres. « S’ils étaient attachés ensemble, ils pourraient entourer la planète sept fois toutes les heures. »

Le voyage d'un sac plastique - pollution

Comme disait Mickey 3D dans sa chanson « Respire« , « C’est pas joli joli et je ne connais pas la fin »

Les matières plastiques ont envahi notre quotidien. Elles reflètent la société de consommation, car elles sont considérées comme un matériau jetable. Les consommateurs l’utilisent puis s’en débarrassent sans avoir conscience des effets néfastes que ce petit bout de plastique aura sur la planète pendant près de 1 000 ans.

Mais ATTENTION, il ne faut pas jeter la pierre à tous les plastiques !

Les bioplastiques sont nos amis. Même s’il est difficile de comprendre la compatibilité entre bio et plastique, on vous explique tout.

Quels plastiques sONT BIODÉGRADABLES ?

Tout d’abord, penchons-nous sur le biodégradable. Qu’est-ce que veux dire ce mot et quelles sont les phases qui en découlent ?

Un matériau est considéré comme biodégradable s’il peut se décomposer en dioxyde de carbone, en eau, en biomasse ou en méthane. Alors autrement dit, les matières plastiques biodégradables doivent devenir au cours d’un certain temps de simples petites molécules assimilables par l’environnement sous différentes actions (humidité, température, etc…)

illustrations pollution des océansLa biodégradation en 2 phases :
  • La première consiste à fragmenter la matière en de nombreuses entités beaucoup plus petites.
  • La deuxième est complémentaire à la première. Les micro-organisent « digèrent » ces entités.

Une des caractéristiques d’un bio plastique est d’être fabriqué essentiellement à partir de matière naturelles comme le maïs ou la pomme de terre.

Il existe plusieurs bio plastiques conçus à partir de polymères :
  • Le plastique oxo-biodégradables : ce type de plastique est le seul (et l’unique) capable de se dégrader dans l’environnement et notamment en cas d’abandon. En plus, il est totalement autonome, sympas, non ?
  • Le plastique hydro-biodégradables : ce plastique est magique. Il se dégrade par la décomposition de l’eau et sous l’action de bactéries comme les champignons ou les algues.

Officiellement, ce sont les deux types de plastiques à se dégrader parfaitement dans l’environnement.

Attention cependant aux plastiques dit biofragmentables. Ces plastiques ne sont pas biodégradables.

  • Les plastiques biogfragmentables : ces plastiques se dégradent sous l’effet des UV, de la température ou de l’humidité. Finalement, il reste des particules de plastiques visibles, non assimilables par le sol. Ces plastiques ne sont finalement en aucun cas biodégradable.

Les bio plastiques sont une amélioration pour l’environnement mais ils comportent aussi de nombreux inconvénients qui ne sont pas négligeables. La meilleure solution étant finalement d’utiliser des cabas ou des matières réutilisables, et de ne pas abandonner les déchets dans la nature.

Quels sont LES BONS GESTES POUR LA PLANÈTE À ADOPTER ?

Respire - Mickey 3D

CONSEIL #1 : Dites NON aux sacs plastiques.

Utilisez à la place des tote-bags (la petite astuce, en laisser toujours un plié dans son sac à main ou sa poche de veste). Attention cependant à utiliser des cabas en coton car les sacs en nylon ou en polyester sont également fabriqués à partir de plastique.

CONSEIL #2 : Abandonnez les bouteilles d’eau en plastique

On dit oui à la super gourde afin de parfaire notre super look mais surtout afin de protéger notre jolie planète !

La nuit a été compliquée et vous arrivez au travail avec l’envie d’un café ? Prenez l’habitude de laisser une tasse à votre nom sur votre lieu de travail. Vous pouvez aussi prendre un thermos pour boire votre café ou votre thé en chemin ?

Conseil #3 : Laissez tomber les pailles en plastique

Starbucks et McDonalds y ont renoncé, alors pourquoi pas vous ? Investissez dans des pailles en carton. Vous pouvez aussi acheter votre propre paille lavable et donc réutilisable.

Conseil #4 : Renoncez aux couverts en plastique

Oui, il est tentant d’accepter les petits couverts en plastique que la vendeuse nous propose avec notre déjeuner, mais ce matin, vous avez pensé à prendre les vôtre.

Conseil #5 : Adoptez les bonnes habitudes à la maison

À vous la chasse aux emballages en plastique quand vous allez faire vos courses ! Attention également aux produits d’hygiène et cosmétiques contenant des microfilmes de plastique. Ils sont néfastes pour l’environnement mais également pour votre peau.

famille de tortues - anti plastiques

Vous voilà maintenant paré pour lutter contre la dépendance au plastique.

Par l’adoption de tous les bons gestes aux quotidien nous tentons de diminuer la pollution plastique et préserver nos mers et nos océans.

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez de laisser votre nom/pseudo pour affichage sur le site et votre adresse email pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Vous pouvez à tout moment demander l'anonymisation de vos commentaires.